Obtenir des très bons backlinks pour vos sites ou clients

Aujourd’hui tout le monde ne fait pas le pont. C’est pourquoi, j’ai décidé d’écrire un petit article sur une méthode qui permet d’obtenir des backlinks de qualité assez facilement. Je n’invente rien mais simplement je vous propose ma méthodologie qui est relativement efficace et qui peut facilement être adaptée en fonction de la thématique de vos clients.

La concurrence : Un très bon indicateur

Chacun a ses propres plans, ses footprints. Malgré tout, cela ne doit pas vous empêcher d’aller récupérer et analyser les backlinks obtenus par vos concurrents. Allez, je vous donne ma méthodo. Pour cette analyse, j’ai décidé de prendre le site evaneos.com (pur hasard)

Etape 1 : Identifier les concurrents

Avant de passer à l’étape -identification des backlinks- vous devrez dans un premier temps récupérer vos concurrents principaux. Relativement simple avec les outils qui aujourd’hui sont sur le marché. Je mets donc l’url du site http://www.evaneos.com/ dans SEMRUSH et je récupère les concurrents principaux et je les classe par le filtre “mots clés communs”. Voici le résultat :

concurrents

Théoriquement, vu le nombre de mots clés communs, je pense avoir bien ciblé les meilleurs concurrents.

Etape 2 : Récupérer les backlinks obtenus par les concurrents

Dans cet exemple précis, j’ai donc décidé de retenir uniquement les sites qui me semblaient être les plus proches (d’un point de vue business ou taille). Voici les sites analysés :

– http://www.lonelyplanet.fr/
– http://www.kuoni.fr
– http://www.comptoir.fr/

Je vais donc à l’aide d’Ahrefs (ou Majestic) récupérer tous les backlinks “do follow” obtenus par ces 4 sites.

Etape 3 : Créer un Google Doc

Une fois les fichiers téléchargés, je vais donc créer un Google Doc avec plusieurs onglets :

  • 1 par site en insérant les backlinks récupérés
  • 1 que je vais nommer Backlinks communs

Dans ce dernier, je vais ajouter tous les backlinks obtenus par tous les sites. La colonne “Site” me permettra d’intégrer la lettre correspondante à l’onglet (A pour Evaneos, B pour Kuoni, …). Une fois tous les BL rajoutés dans l’onglet Backlinks communs, je les classe par Url.

tri

Etape 4 : Créer un tableau croisé

Connaître tous les liens des concurrents est une chose. Obtenir les mêmes c’est plus compliqué. En revanche, si deux concurrents ont un lien en commun, cela veut dire que votre client pourrait potentiellement l’obtenir, non?

C’est pourquoi en créant ce tableau croisé, je vais détecter les liens qu’ont en commun les concurrents que n’a pas le site evaneos.

bl-commun

 

Voila donc une bonne base pour avoir des liens. Voici le document d’origine qui vous permettra de l’adapter à votre façon.

 

Votre avis m’intéresse ! Qu’en pensez vous ?

 

 

 

17 reactions sur “Obtenir des très bons backlinks pour vos sites ou clients

  1. Du basique comme tu dis mais quand on s’y tient, on sort du lot des gars qui cherchent tout le temps partout! Et on gagne un temps fou!

    C’est cool de le rappeler 😉

  2. J’utilise pour ça un petit outil qui s’appelle Linksspy et qui fait ce boulot assez bien tout en intégrant une couche de mini CRM pour ensuite contacter ces liens et suivre le process de prise de contact / acquisition de liens. Après le plus dur c’est de prendre le temps de faire ce boulot là de prospection 🙂

  3. Emile dit :

    Perso et pour être honnête ca m’a toujours fait chier d’aller poser mes liens là ou sont mes concurrents… même si j’en ai fait j’avoue. Pour moi le meilleur bl c’est sur un expiré dans ma thématique avec les metrics qui vont bien et qui bien sur est safe. Là en plus je sais que le concurrent ne pourra pas poser son lien 😉

  4. mickaelchallet dit :

    @Emmanuel : Je ne connaissais pas, je vais aller checker.
    @Laurent : Oui on est d’accord même si tu peux quand même trouver des bons plans sans les acheter
    @Emile : Oui à choisir aussi j’opte pour ton idée. Maintenant comme je le disais à Laurent, tu peux quand même trouver des bons plans .

  5. Effectivement l’achat de liens est une solution mais quand on peut avoir des BL sans dépenser d’argent c’est mieux 😉
    J’aime bien l’idée d’@Emile !

    eh sinon, tu n’aurais pas fait une faute @laurent dans ton nom de famille ?

  6. Pour aller plus vite il suffit de prendre une licence de type http://www.linkresearchtools.com/tools/cblt/ ca fait tout automatiquement ( il existe d’autres logiciels similaires moins chers ).

    Pour le reste je suis totalement en phase avec Laurent Bourrelly, c’est rapide, puissant et efficace. Parceque bon faut pas se leurrer, comment croyez vous que les big players rankent ? Ils achetent du lien en masse, et pas toujours du lien premium, à part le cas pages jaunes qui injecte des liens sur tous les sites de ses clients, et la on ne peu pas lutter, aucune agence web ne créé autant de sites qu’eux.

  7. Judicieuse technique que tu nous présentes Mickaël !
    Un check auto du TF et CF en fonction des backlinks permettrait de se concentrer uniquement sur ceux qui envoient du gros Jus ! Attention tout de même à pas se linker sur la page cible où est linké le concurrent lui même ! C’est un peu flag, et ton concurrent pourrait ne pas apprécier ce type de Spy 😉

  8. mickaelchallet dit :

    @Ninjalinker : Oui tu as raison, c’est ce que j’avais prévu de mettre comme indicateur dans mon analyse. En ce qui concerne d’éviter de poser un bl sur la même page, ça coule de source. C’est d’ailleurs pour ça que je met l’url principale et non une page cible 🙂

  9. Méthode que j’utilise également et qui constitue une stratégie souvent suffisante pour les secteurs de faible à moyenne concurrence.
    Marrant de voir qu’on arrive à penser aux mêmes choses sans se concerter 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *